Voici quelques réflexions :

Nous avons tous en nous deux polarités : un principe masculin émissif et un principe féminin réceptif, ce qui fait que nous sommes créateurs, puisque le + et le – crée. Ceci est une grande loi universelle.

 

Le féminin :

La femme est de nature réceptive, elle est la représentatrice extérieure du principe féminin. Son masculin intérieur est coloré ce qu’elle a vu et pensé de son père.

Elle  projette ses croyances et ses pensées conditionnées par son enfance et son éducation sur le masculin. Donc  bien souvent elle va attirer à elle un homme ou des hommes vibratoirement « identiques » à son père, ce qui fait qu’elle peut reproduire une certaine modélisation du couple de ses parents.

L’histoire qu’elle a vue devant ses yeux entre son père et sa mère, peut lui empêcher de voir les vraies valeurs des polarités masculines et féminines  qui sont en elle, elle leur colle les valeurs qu’elle connait.

Et vice et versa, l’homme va faire de même, par rapport au féminin et à sa mère.

La femme est donc de nature extérieure féminine, elle doit montrer à l'extérieur ses capacités réceptives, telles que l'accueil, l'écoute, la compréhension, la tendresse et ses capacités nourricières. Si elle a peur de sa sensibilité, son féminin se ferme, et elle devient alors plus masculine.

La femme doit  assumer sa féminité et ses potentialités de recevoir l'autre. Si elle est représentatrice de ce « bon féminin » en elle,  elle peut alors développer son aspect masculin à l’aide de son compagnon, c'est-à-dire sa capacité d’être émettrice en s’affirmant, en travaillant son autonomie, en s’aventurant, tout en prenant sa place juste de femme, et de compagne ….

Si la femme est trop masculine, elle ne peut pas accepter pour une raison ou une autre son pôle féminin ou elle en a peur. Elle est alors dans un côté plus virilisé, indépendant, autoritaire,  elle peut vouloir le pouvoir, ou le commandement,  elle devient castratrice, et va être en compétition ou en rivalité avec l'homme, etc…. son côté masculin peut être alors pathologique. Si elle n’est pas capable d’accueillir et de s’ouvrir à l’homme, l’homme ne peut pas se révéler avec elle et en elle, il n’y a donc pas d’amour possible,….

Le Masculin :  

L’homme de son côté doit assumer sa masculinité et développer son aspect féminin intérieur à l’aide de la compagne qu’il rencontre.

S’il a été trop étouffé par sa mère, il peut devenir faible et manquer d’affirmation. L’affirmation, l'émissivité et le pouvoir naturel sont la nature fondamentale de l’homme.

S’il a capté de la modélisation du  féminin, c'est-à-dire de la vision qu’il avait de sa mère, une forme de  faiblesse et de méfiance qu'elle avait des hommes, son masculin va être prédominant, il sera dur envers les femmes, et peut les transformer en objet.  Son féminin intérieur sera souffrant et inexistant, tout comme sa sensibilité qui se transformera en sensiblerie.

On peut regarder ce qui est douloureux dans le rapport de notre masculin et notre féminin à l’intérieur de nous, dans  le jeu ou le schéma qui se joue avec notre compagnon.  La relation de couple va nous aider à évoluer dans ces parties de nous-même, pour que notre couple intérieur féminin-masculin puisse s’harmoniser, si nous en prenons conscience et si nous l'acceptons.

L’homme nait de la femme, il sera toujours l’enfant de sa mère. Il va chercher une femme, pour lui permettre de devenir Homme. C’est la façon dont il va être accueilli ou non par la femme, qui va lui permettre de devenir  Homme ou de rester enfant.  

La femme doit accepter de le faire "grandir", et c’est  sa capacité de l’accueillir en elle qui va lui donner cette deuxième naissance en tant qu’Homme.

Tant que l’homme ne trouve pas cette femme là, celle qui va accepter de s’ouvrir à lui, de le "faire grandir" et ne plus le considérer comme un enfant, il risque de la chercher et c’est tout le problème de notre société actuelle !!! 

De son côté, la femme nait de la femme, mais elle est de même nature féminine. Elle est donc initiée par nature, elle nait du même sexe. Par sa capacité à donner la vie, la femme est une Initiatrice.

Si le masculin et le féminin comprennent cela, l’amour peut continuer à vivre sur cette terre.

Pour vivre l’Amour, il y en a un qui donne - un émissif-  et un qui reçoit  -un réceptif.

Sans ces deux polarités, il ne peut y avoir ni  création ni amour. L’amour est une énergie en mouvement, c’est la danse du pole émissif et du pole réceptif, et sans cette danse, il ne peut y avoir Création.

L’Amour n’est pas faire UN, c’est être DEUX…. Sinon, il n’y a plus de mouvement possible, plus de donner et plus de recevoir. 

Le couple est un laboratoire alchimique, dans lequel, il y a tout un travail d'alchimie qui doit se faire, pour arriver à une transformation et à une richesse.

Dans l’univers, les polarités positive et négative  agissent tout le temps et dans chaque chose…

L’assemblage ou l’union d’un masculin et d’un féminin est la forme que prend l’Amour pour créer la vie.

 

Patricia, le 17 juillet 2013